Bilan 2018 des équipes de recherche // Une année sous le signe de la croissance des effectifs et des publications scientifiques.

Depuis la création de l’unité MMG au 01/01/18 pour 5 ans, le projet  d’ institut de recherche universitaire “Marseille Maladies Rares » (MarMaRa) a été pré-sélectionné car jugé en adéquation avec les attentes d’Aix-Marseille-Université, en réponse à la « Lettre de Cadrage Instituts » de l’Université.

Il vise à fédérer les forces d’AMU dans les domaines de la recherche et de la formation.
MMG  compte à ce jour 151 personnes (versus 129 en 2017 et hors stagiaires) et enregistre ainsi une croissance de 15% de ses effectifs. En 2018, MMG a accueilli :
– une nouvelle équipe en provenance du CRN2M : « Differentiation and Proliferation of Neuroendocrine Tissues » dirigée par le Pr. Thierry. Brue.
– un nouveau groupe au sein du département “Vieillissement, Prénylation et Cancer” ( Pr. Nicolas Lévy)  : « Biologie des systèmes et des réseaux » dirigé par Anaïs Baudot.

 

 

57 stagiaires (15 M2 – 16 M1 – 13 Licence – 13 autres, issus des établissements du secondaire) ont rejoint les différentes équipes de l’unité : 

 

  

 

La Démarche qualité MMG ISO 9001 a été initiée sur les périmétres : plateformes, service de gestion et équipes de recherche avec notamment la création d’un comité de pilotage constitué :

– d’une responsable du comité de pilotage : RMQ (responsable du management qualité) de l’unité,  Marie-hélène Quentien

– de représentants des 8 équipes de recherche (1 représentant par équipe chercheur, ingénieur, technicien…)

– des représentants des plateformes (1 représentant par PF)

 

Une collection dans HAL AMU a été créée pour les publications scientifiques de MMG :

 

 

9 thèses ont été soutenues en 2018 ( par ordre alphabétique) :

 

Yasmina AUGUSTE « Étude génétique et fonctionnelle de l’infertilité masculine à propos de cas familiaux d’oligozoospermie et d’asthénozoospermie extrêmes »

Anaïs BAUDOT « Biologie des systèmes et des réseaux pour l’étude des maladies »

Valérie DELECOURT « Rôle des microARNs dans la régulation du cycle cellulaire au cours de la Progéria de Hutchinson-Gilford »

Camille DION « Dynamiques épigénétiques du macrosatellite D4Z4 par la protéine smchd1 dans deux maladies rares : exploitation du modèle ips »

Yann EHINGER «Stratégies de stimulation du transport axonal endogène du Bdnf comme piste thérapeuthique dans le syndrome de Rett »

Lara EL BAZZAL « Etude des mécanismes physiopathologiques dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth: apport de l’étude de familles libanaises consanguines »

Diane FRANKEL « Lamines et microARNs : implication dans un modèle de laminopathie héréditaire, la progeria de Hutchinson-Gilford, et de laminopathie acquise, l’adénocarcinome bronchique »

Damian GALANT « Syndrome métabolique et lamine A »

Florence RICARDI « Caractérisation clinique et moléculaire des Encéphalopathies Epiletiques Précoces avec EEG “burst-suppression”

Pauline ROMANET « Implications des locus GNAS et MEN1 dans la tumorigénèse hypophysaire »

Julie SOULIE « Dystrophie Musculaire des Ceintures de Type 2A : Etude de Phénomènes Inflammatoires et Développement d’Outils Thérapeutiques »

 

Concernant les données biblio du labo pour l‘année 2018, on compte : 

– 41 publications issues des projets du labo dans des champs scientifiques variés.

– 373 auteurs affiliés  à notre labo ont participé à ces publications.

 

Concernant les séminaires de 2018 :

– 16 séminaires internes au laboratoire ont été organisés

– 9 thèses ou HDR ont été soutenues

– 6 présentations de sociétés ont eu lieu

– 19 séminaires invités (10 étrangers) ont été accueillis

Partager